samedi 10 octobre 2020

Une lettre en arabe adressée à Rimbaud révélée dans le Coran ayant appartenu au poète

 

DR. IMA. Cliquer sur l'image.
                                                             

Nous avions signalé le 9 septembre qu’un Coran ayant appartenu à Rimbaud allait être exposé à l’institut du Monde Arabe le 20 septembre. Suite à cette exposition nous avons appris grâce à la conservatrice Mme Olga Andriyanova que ce Coran comportait une lettre inédite écrite en arabe adressée à Rimbaud par l’abban Fârih Kali dont l’existence est attestée par une lettre de Sotiro à Rimbaud du 10  juillet 1891. Sotiro lui apprenait que son Abban Fârih Kali était mort empoisonné par sa femme.  


On peut voir ci-dessus cette lettre et sa transcription avec les explications de Mme Olga Andriyanova.


Hugues Fontaine qui était présent lors de l’exposition a réalisé un beau dossier sur ce sujet.


Note : dans le catalogue de l'exposition Rimbaud de la Bibliothèque Nationale de 1954 sont mentionnés :

450. Coran. Traduction française ayant appartenu à Rimbaud - A Mme Pierre Dufour.

451. Coran manuscrit XIXe s., en provenance du Harrar.-AM. Joseph Tubiana.


samedi 3 octobre 2020

Des rimbaldiens opposés à une panthéonisation abracadabrantesque : Olivier Bivort, Gérard Martin, Steve Murphy, Dominique de Villepin

 


Dominique de Villepin qui a publié naguère : Éloge des voleurs de Feu est un rimbaldien connu. Il vient de publier un important article dans le journal Le Monde dans lequel il s’élève contre la panthéonisation d’Arthur Rimbaud. Rappelons que c’est lui qui avait soufflé à Jacques Chirac le mot abracadabrantesque d’Arthur Rimbaud. Nous avons d’ailleurs appris depuis que Rimbaud n’était pas le premier à avoir utilisé ce terme. Dans son article argumenté l’ancien premier ministre exprime que le débat est loin d’être anodin. « la question d’une éventuelle panthéonisation est loin d’être anecdotique puisqu’en creux se joue la meilleure réponse à apporter aux discours empoisonnés sur l’identité ». Il affirme que « pour Rimbaud, le contresens est total. Pour ce fils du soleil, fulminant contre l’homme blanc et les inepties occidentales qui, à 18 ans, a tourné le dos au Vieux Continent et à la littérature, cette panthéonisation serait une monstruosité ».


Gérard Martin qui fut conservateur pendant trente ans de la bibliothèque de Charleville a exprimé dans un enregistrement peu relayé, que cette panthéonisation n’était pas souhaitable : « je ne pense pas que ce soit une très bonne idée parce que Arthur Rimbaud était quelqu’un de révolté qui se moquait des honneurs, je ne pense pas qu’il ait vraiment sa place au panthéon alors que sa poésie est au panthéon de la littérature mondiale, mais lui en tant que personne je ne suis pas sûr qu’il ait sa place au panthéon » ( voir le second enregistrement )


J’ai déjà signalé un article d’Olivier Bivort contre cette panthéonisation, mais le grand spécialiste de Verlaine éprouve le besoin de faire une mise au point :  « Il ne vient pas à l’esprit de MM. Martel et Cie qu’un homme libre vive aussi sa sexualité librement. Si personne ne songerait à nier que Verlaine et Rimbaud ont entretenu des « amours de tigre », sont-ils pour autant, comme on veut nous le faire croire, des porte-drapeaux de la cause LGBT ? Rien n’est moins sûr. Leur orientation sexuelle suffit-elle à faire d’eux les candidats idéaux à offrir à la reconnaissance de la « patrie » ? Il est légitime de ne pas partager ce point de vue. »


Pour ma part, je ne connais aucun rimbaldien qui soit d’accord avec Frédéric Martel. Il me paraît utile de signaler à cet effet que c’est un fait connu des rimbaldiens que Steve Murphy est opposé au projet de panthéonisation.

samedi 26 septembre 2020

Un dessin d'actualité qui représente Verlaine et Rimbaud

DR. Christie's.

Christie’s a communiqué le 22 septembre un dessin connu de Verlaine et Rimbaud à Londres exécuté par le peintre Regamey, mais on ignorait que ce dessin était inséré dans une lettre que Regamey avait adressée à son frère. Le dessin était reproduit selon le livre de Regamey « Verlaine dessinateur » publié en 1896 soit 24 ans après le dessin original qui figurait dans la lettre. Regamey avait pu récupérer la lettre qu’il avait envoyée à son frère et il avait reproduit son dessin dans « Verlaine dessinateur ». Ce dessin original avait appartenu à la collection Lucien-Scheller. Sa localisation actuelle est inconnue. La lettre est un document exceptionnel, car il donne des précisions inédites qui ne figurent pas dans «Verlaine dessinateur ». Ainsi on ne savait pas que Verlaine et Rimbaud étaient restés trois jours à Londres. Il est plaisant de voir que Regamey trouve Rimbaud hideux. 
Regamey est l’un des rares à avoir reçu un exemplaire de la Saison en enfer de la part de Rimbaud.

La vente est prévue le 3 novembre chez Christie's à Paris. L'estimation est entre 70.000 et 100.000 euros.

mardi 22 septembre 2020

L'avis d'un grand rimbaldien sur la panthéonisation de Verlaine et Rimbaud.( Voir la mise à jour à la fin)


Louis Forestier a établi deux éditions de référence sur Rimbaud. La première aux éditions Gallimard avec une préface de René Char s’intitule : Poésies, Une Saison en enfer, Illuminations. La seconde aux éditions Bouquins donne les œuvres complètes et la correspondance. Pour cet ouvrage, remarquons que c’est chez le même éditeur que la nouvelle édition de la biographie de Jean-Jacques Lefrère a été donnée.

Louis Forestier est un rimbaldien historique. Je pense qu’il est le plus ancien et il a joué un rôle très important dans les études rimbaldiennes. J’ai le plaisir d’être en contact avec lui et nous avons souvent de longues discussions principalement sur la littérature. Tout récemment, je l’ai interrogé sur la question actuelle de la panthéonisation de Rimbaud. Je lui ai demandé son opinion qu’il m’a autorisée à faire savoir.

Voici comment il voit les choses : Il faut d’abord examiner les critères qui permettent d’entrer au Panthéon. Ils n’ont pas changé fondamentalement depuis l’entrée de Victor Hugo au Panthéon en 1885 : « Les restes des grands hommes qui ont mérité la reconnaissance nationale y seront déposés ». 

La question qui s’impose est donc de savoir si Rimbaud et Verlaine méritent la reconnaissance nationale. Cette reconnaissance doit être unanime et incontestée. C’est par exemple le cas de celle de Jean Moulin où plus récemment en 2018 celle de Simone Veil. Il s’agit d’êtres admirables dans leur action et dans leur vie.

Prenons le cas de Rimbaud. Quel service a-t-il rendu à la nation ? Est-ce en vendant des armes au Roi Ménélik ? Rimbaud a toujours été fâché avec sa patrie qu’il a quittée pour une autre contrée où il serait plus libre. Son obsession sur son lit de mort à Marseille était d’y retourner. Le fait que Rimbaud soit un poète de génie n’est pas suffisant pour entrer au panthéon. À l’évidence ce n’est pas une figure nationale. Pour Verlaine, c’est encore pire. C’est un grand poète certes, mais, peut-on donner une reconnaissance nationale à un homme qui battait sa femme, son enfant, qui a tenté de tuer Rimbaud et qui est allé une seconde fois en prison pour avoir menacé sa propre mère ?

Dans ces conditions on voit bien que Rimbaud et Verlaine ne peuvent rentrer au Panthéon. On comprend alors que la question de la sexualité de Rimbaud et Verlaine est hors sujet.

Mise à jour 15H 10,

Louis Forestier m'envoie ce message qu'il souhaite que je reproduise sur mon blog :

 Cher ami,

   Je vous remercie de m’avoir introduit dans votre blog et, pour clore nos bavardages, vous adresse, comme dit Bossuet, 'les restes d’une voix qui tombe et d’une ardeur qui s’éteint '.

   Nous avons beaucoup parlé de Rimbaud ces temps-ci. Notamment des raisons invoquées pour et contre une « panthéonade ». Elles sont diverses, parfois solides, parfois spécieuses, et conduisent à se demander si cette pétition spécifique ne recouvre pas des desseins plus lointains et fort différents.

   Aussi avez-vous raison de rappeler qu’il me semble que la question doit être posée autrement. Vous me faites me demander si l’on peut donner une reconnaissance nationale à un poète qui bat sa femme et tente d’assassiner son amant ou à un autre qui pratique le trafic d' armes. A vrai dire, ce n’est pas le problème.

   Ce qui importe c’est de comprendre ce qu'exige aussi l’entrée au Panthéon : la conscience collective par la nation d’une dette commune à l’égard d’un individu. Hugo, Jean Moulin ou Simone Veil répondent à ce critère.

   Que Rimbaud, et même Verlaine, soient de grands poètes, qu’ils nous inspirent à titre personnel, Madame la Ministre de la culture ou Monsieur Martel l’ont très bien dit. Que La Patrie, l’ensemble des Français (tous les connaissent-ils ?) puissent leur être collectivement reconnaissants à tous deux d'un service éminent et d'une vie tangiblement changée, ce n’est pas sûr. 

   Bien amicalement à vous. » 

Merci

L.F.

dimanche 20 septembre 2020

Débat Alain Borer - Frédéric Martel sur France Culture

Débat Alain Borer - Frédéric Martel sur France Culture émission "signes des temps" du dimanche 20 septembre à 12 heures 45

Mis à jour à 19 H

jeudi 17 septembre 2020

Verlaine et Rimbaud au Panthéon.Cinq arguments contre.

Dans une lettre au Président, des artistes, écrivains, poètes et rimbaldiens donnent cinq arguments contre la Réunion de Verlaine et Rimbaud au Panthéon.

À lire dans " Le Monde" du vendredi 18 septembre.

Pour les abonnés on peut lire la totalité de l'article en ligne.

Je fais partie des signataires de la lettre au Président.

Jacques Bienvenu

dimanche 13 septembre 2020

Rimbaud au Panthéon ?


Le Panthéon sous l'Empire. DR.

Frédéric Martel a fait sensation en proposant récemment de réunir Verlaine et Rimbaud au Panthéon. Cette annonce coïncide avec la publication de la réédition de la biographie de Jean-Jacques Lefrère avec une préface de Frédéric Martel dans laquelle il expose les raisons qui selon lui justifieraient sa proposition.

Une pétition en forme de lettre au Président de la République a été signée par la quasi-totalité des anciens ministres de la Culture et approuvée avec enthousiasme par Roselyne Bachelot l’actuelle ministre de la Culture. Cela donne un poids considérable à cette pétition que l’on peut lire ici

Plusieurs personnalités commencent à s’exprimer en rejetant cette proposition. André Guyaux vient de publier un article en ligne dans lequel il expose les raisons de sa réticence à voir Rimbaud au Panthéon. Alain Tourneux le premier a aussi réagi en exprimant son rejet de la proposition. Jacqueline Tessier Rimbaud, arrière-petite-nièce du poète rejette violemment cette idée. La décision appartient au Président Macron, mais si la famille s’y oppose ce ne sera pas possible. Ce fut le cas pour Albert Camus.

Pour se faire une idée, on peut lire :

Les arguments de Frédéric Martel qui dépense une énergie considérable  

Notre opinion rejoint celles d’André Guyaux, Alain Tourneux et Olivier Bivort.

J.B.