lundi 30 novembre 2020

Les enseignements du passeport de Rimbaud établi au Caire (mis à jour le 8 décembre 2020)

 

DR.

Le passeport de Rimbaud établi au Caire le 23 septembre 1887 a été reproduit plusieurs fois. On donne ici le fac-similé du catalogue de l'exposition Arthur Rimbaud. Portraits, dessins et manuscrits réalisé en 1991 (p. 84). Ce document qui décrit Rimbaud donne d'autres informations importantes. Ainsi, il y est précisé que le poète est accompagné de son domestique Djami, ce qui lui permettait de passer la frontière avec son maître et qui montre que Rimbaud avait l'intention de voyager avec lui. Les biographes avaient déjà signalé que Djami était arrivé à Massaouah avec Rimbaud, mais ils ont éludé l'importance de sa présence au Caire. 


On sait que Rimbaud avait refusé que Djami l’accompagne en France pour se faire opérer et où pourtant il aurait été très utile pour l'aider à se déplacer. Si j'en crois la notice que j'ai réalisée sur lui dans le Dictionnaire Rimbaud, il avait au plus 19 ans en 1887 et était à son service depuis 1883. On sait aussi que Rimbaud avait manifesté avant de mourrir l'intention de lui faire un legs de 3000 francs, ce qui était une somme importante. On est en droit de penser que Rimbaud considérait Djami plus qu'un simple domestique et qu'il était une présence pour lui comme compagnon de voyage. 


L'autre information que l'on peut relever sur le passeport du Caire est que celui-ci a été établi au vu d'un premier passeport délivré par le Vice-Consul à Massahouah. Nous ne connaissons pas ce document mais grâce à Vincent Malausa nous pouvons publier un document inédit qui est une copie d'un reçu de ce passeport réalisé à Massaouah le 10 août 1887.


DR. Collection Vincent Malausa.

On peut lire sur ce document : Massaouah, et à côté acte de passeport français. Surtout la date du 10 août 1887 ainsi que la signature du Vice-Consul Mercinier. Cela permet de bien préciser la date de départ de Rimbaud de Massaouah.



Vincent Malausa a contribué plusieurs fois sur ce blog en publiant des documents inédits et en ajoutant à cela  à une faculté d’analyse peu commune. On peut par exemple consulter l’article suivant.


Mise à jour du 8 décembre 2020 : le catalogue de la vente du passeport du Caire donne une indication importante qui n'a jamais été reproduite : le passeport a été visé au verso par le vice-consul de France à Suez le 29 septembre 1887." Bon pour se rendre à la Côte orientale d'Afrique par Aden". Ce qui indique que le 29 septembre 1887, Rimbaud était à Suez.



Je remercie Alain Tourneux de m'avoir communiqué cet extrait du catalogue.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire